Hommage à Pierre Beuchot

Communiqué de presse
09/12/2020

Hommage à Pierre Beuchot 
 

Pierre Beuchot a trouvé la mort le 27 novembre dernier. Hanté par celle de son père dans les premiers jours de la guerre de 40, lorsqu'il avait deux ans, il n'a eu de cesse d'interroger la mémoire de la Seconde Guerre mondiale. 

Ce fut Le temps détruit, documentaire construit sur les lettres à leurs femmes de Paul Nizan, Maurice Jaubert et Roger Beuchot, son père, tous trois victimes de la "drôle de guerre". Vint ensuite Hôtel du Parc, faux documentaire réunissant des paroles de hiérarques de la collaboration quelques années après la guerre, puis Les Temps obscurs sont toujours là, documentaire sur le procès Papon. Ou encore le scénario de René Bousquet ou le grand arrangement.

Ces films ont en commun d'interroger le mystère insondable de l'humanité qui permet aux horreurs d'advenir, et de les dépeindre de manière nette, sensible et nuancée. Ce mystère, il l'a interrogé aussi lors de ses adaptations de Pierre-Jean Jouve, Aventures de Catherine C, avec Fanny Ardant, Hanna Schygulla et André Wilms, ou Le Monde désert. Quelques titres parmi bien d'autres, pour évoquer un cinéaste sans concessions. Pierre Beuchot était inconsolable depuis la mort, en mars 2020, de sa femme Anne, avec laquelle il avait partagé 58 ans de sa vie. Ses dernières forces, il les consacrait à lui construire un mausolée en forme de livre ou de film pour mettre en lumière la femme qu'elle était.

À lire : le bel hommage de Mediapart

Le Conseil d'administration de la SRF
 

Contact presse : Rosalie Brun /rbrun@la-srf.fr/ 01.44.89.62.58