De nouveaux accords en faveur de la transparence dans la filière cinématographique.

Communiqué de presse
07/07/2017

Dans le prolongement de l’accord de 2010, qui fixait le cadre de la transparence entre auteurs et producteurs, et en vertu de la loi Création du 7 juillet 2016, de nouveaux accords viennent d’être signés par l’ensemble des organisations professionnelles, en faveur d’une plus grande transparence dans la filière cinématographique.

Un premier accord sur les comptes de production des longs métrages a permis de définir précisément la forme et le contenu du compte de production et du plan de financement établis par les producteurs.

Un deuxième accord a posé les bases de la transparence des comptes d’exploitation remis par les mandataires (distributeur salle, éditeur vidéo, exportateur, etc.) aux producteurs. Cet accord permet d’établir un référentiel commun, qu’il s’agisse de bordereaux type par mandat d’exploitation, ou des définitions des encaissements bruts, des coûts d’exploitation et des frais généraux.

La Société des réalisateurs de films se réjouit de voir aboutir, après de longs mois de discussion, le fruit d’une négociation collective sur un sujet aussi fondamental que la transparence, dans l’objectif de faciliter la remontée de recettes au profit des ayants droit.

La profession a su faire acte de responsabilité et poser de nouveaux jalons pour un rapport plus serein et confiant entre auteurs, producteurs et mandataires.

La SRF souhaite remercier le CNC d'avoir orchestré et contribué à faire aboutir ces débats.

Plus que jamais, les différents intervenants de la filière cinématographique doivent se montrer solidaires afin de relever les défis qui attendent le cinéma français et être à la hauteur des enjeux.


Contact : Julie Lethiphu, Déléguée générale
jlethiphu@la-srf.fr / 01 44 89 62 58
Audiovisuel
Cinéastes
CNC
Financements
Longs métrages
Production
SRF